AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
L'Univers n'est que questions || Libre

avatarVoyageurs


Âge : 19 ans
Messages : 174
Date d'inscription : 22/06/2012

Rêves : 2527

MessageSujet: L'Univers n'est que questions || Libre   23.06.12 22:32



L'Univers n'est que questions
|| Libre

La Navette était immense. J’avais l’impression d’être une petite fourmi dans une immense fourmilière, perdue au milieu de tout ce remue-ménage. Je me sentais mal à l’aise en voyant ces parfaits inconnus, certains venant me parler avant de se détourner, voyant que je n’étais manifestement pas capable de sortir trois mots dans m’enfuir à travers la mêlée. Certains me suivaient lorsque cela arrivait, mais finirent tout de même par abandonner. Après tout, ils n’avaient pas que ça à faire que de courir après une blonde muette.

Je me promenais, laissais mes pieds me diriger là où ils le souhaitaient. J’avais fait le tour de l’étage appelé Niveau Deux, m’arrêtant un peu partout. Les gens n’étaient pas très nombreux à cet endroit, aussi avais-je préféré changer de niveau. Tout en me dirigeant vers l’étage plus bas, je numéro Trois, je me dis qu’à deux heures du matin, ce n’était pas étonnant qu’il n’y ait personne. Depuis combien de temps avais-je quitté mon lit, ne trouvant pas le sommeil, pour venir m’abrutir par ici ? Au son de la musique qui déferlait des haut-parleurs, je pouvais me douter que c’était le niveau le plus bruyant, mais aussi le plus animé de le Navette. Peut-être mon cerveau était-il trop fatigué, mais je n’écoutais pas la musique, ni même le bruit des gens. J’étais dans un silence le plus complet, ce même silence qu’il y a dehors, dans l’immensité vide qu’est l’espace.

Un verre d’eau à la main, je me dirigeais tel un pantin vers une des incroyables baies vitrées donnant sur le monde que je n’avais jamais vu d’aussi près. Les livres que j’avais dévorés parlant de galaxies, de planètes, d’étoiles ne pouvaient me donner meilleurs rêves et beauté que ce que j’avais devant les yeux. J’avais envie de compter une par une chaque étoile que je voyais. J’avais l’impression qu’en tendant simplement le bras, je pourrais attraper l’une de ces boules de feu à la chaleur inimaginable. Comment tout ceci s’était-il formé ? J’aurais aimé y être, lors de ce fameux Big Bang. Non, en fait, je pense que j’aurais voulu être Dieu. Non pas pour avoir le bonheur de savoir que j’avais tout créé, mais pour savoir tout. Tant de questions se bousculaient dans ma tête ! Pourquoi le ciel est-il bleu vu de la Terre ? Pourquoi le feu brûle ? Pourquoi les poissons n’ont pas été doté de poumons mais de branchies ? Qu’avaient-ils fait de si différent de nous ? Tous les livres de l’Univers, toute la science jamais créée, observée ne pourrait répondre à ces questions. Le passé pouvait se faire connaître, mais lorsqu’il n’en avait pas envie, cela devenait impossible.

Toute à mes réflexions, je ne remarquais la présence d’une personne à côté de moi seulement lorsque je me détournais de la vitre. Quoi, encore ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 16
Messages : 71
Date d'inscription : 23/06/2012

Rêves : 2449

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   25.06.12 15:03



    Les bras croisés derrière la nuque, tu vagabondais dans la Navette depuis quelque heures maintenant. Après tout, tu n'avais que ça à faire. Vagabonder. Tu avais voulu fumer une cigarette, mais un employé t'avait pris la main dans le sac. Interdiction de fumer. Mais bien sûr. Comme si tu allais rester sans cigarette tout le long de la traversée, c'est beau l'espoir. Tu n'avais rien à faire, tu ne pouvais pas sortir, tu ne pouvais pas fumer, tu n'avais pas trouvé du rêve en cachet. Rien. Comme si y'avait que des vieux à bord, incapable de s'amuser.

    Tu soupires et montes lentement les marches menant à l'avant dernier niveau. C'est censé être le niveau des fêtards, ici... Alors pourquoi n'y a-t-il personne ? Tu fronces les sourcils puis, alors que tu allais te détourner, une tête blonde attire ton attention. Tu la regardes – car c'est une fille. Elle semble totalement admirative sur la vue qui s'impose à elle... Et tu restes à l'observer, elle, puis la vue... C'est vrai que c'est magnifique. Mais... pourquoi ? Pourquoi as-tu eu la chance de pouvoir monter à bord ? Pourquoi as-tu eu la chance de pouvoir avoir un nouveau départ ? Pourquoi tu as eu cette chance ? Pourquoi pas ta mère ?

    Tu mets toutes tes questions à plus tard, après tout, tu t'en fous un peu, il faut juste profiter, profiter de la vie et des chances qu'elle nous offre avant de nous les reprendre. Tu as toujours vécu comme ça, alors pourquoi s'arrêter ?

    Tu t'avances vers elle, te postes à ses côtés sans dire un mot... juste à observer la vue, splendide. Puis elle se tourne vers toi, tu lui souris avant de retourner à ta contemplation, les mains toujours croisées derrière ta nuque. Tu te mordilles les lèvres, te présentes à demie-voix, comme si tu allais briser la vision qui s'offrait à tes yeux.

      « Kasey. Je m'appelle Kasey, mais tu peux m'appeler Kas'. »


    Tu ne sais pas si tu veux vraiment une réponse. Tu ne sais pas si elle va te répondre. Mais elle te fait penser à ta mère. Elle a l'air douce, gentille et forte. Tout ce que tu aimes chez une femme. Enfin, façon de parler. Tu lui lances un regard curieux, tout compte fait, tu aimerais bien qu'elle te réponde.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 19 ans
Messages : 174
Date d'inscription : 22/06/2012

Rêves : 2527

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   25.06.12 16:27



L'Univers n'est que questions
|| Libre

Je le fixais sans savoir comment réagir. Je suppose que je devais m’y attendre. Après tout, les gens viennent souvent me parler sans qu’ils se rendent compte qu’ils… Qu’ils me dérangeaient. Certes, j’allais partir de moi-même à cet instant, mais avoir découvert ce jeune homme, là, me donnait envie de jeter la faute sur lui. Pourtant, il n’avait pas l’air de vouloir m’emmerder. La plupart des adolescents de son âge me cassaient les pieds plus qu’autre chose, et ils en prenaient un malin plaisir. Je ne pus m’empêcher de sourire en voyant le sien, mais surtout en observant sa pose. Il semblait sûr de lui, et je ne sais pas pourquoi, mais j’avais une furieuse envie de rire quand je voyais des gens avec ce trait de caractère. Surement parce que je doute de moi constamment. Je me moque de moi-même.

« Très bien, Kas’… Moi, je m’appelle Campbell. »

Je marquais une pause, tandis que je réfléchissais. Kasey, Kasey… Ne connaissais-je pas une fille, portant ce nom-là ? Cela me fit sourire de nouveau. Un prénom de fille pour un garçon, un prénom de garçon pour une fille… N’était-ce pas drôle, tout ceci ? Je me demandais s’il avait été plus « taquiné » que moi à cause de son prénom. C’est comme les jeux que faisaient les enfants à l’école, ou entre eux. Se travestir était beaucoup plus drôle quand c’était les garçons qui devaient se maquiller, tandis que l’inverse ne choquait pas vraiment. Au moins, les femmes ne s’étaient pas battues totalement pour rien lorsqu’elles s’étaient battues pour être au même niveau que les hommes. Nous nous étions battues pour voter, avoir le droit de porter des pantalons… Hum, assez d’histoire comme ça.

« On dirait qu’on s’est bien trouvés, avec nos prénoms. On se complète. »

Je me souvenais d’avoir un ami, s’appelant Campbell. D’où venait cette manie aux parents de donner des prénoms populaires pour des filles pour le donner au sexe opposé, et l’inverse ? Cela pouvait peut-être sembler débile et puéril, mais j’étais fière de mes parents, quand j’étais petite. Au moins, ils avaient innové, eux. Voulant remplir le vide qui ne tarderait pas à s’installer, je cherchais une question, tout en observant les lueurs brillantes, juste derrière ces vitres.

« Quel âge as-tu ? Tu m’as l’air assez mature. Mais peut-être est-ce une apparence que tu veux donner ? »

Je lui jetais un regard oblique, un sourire malicieux aux lèvres. J’avais trouvé quelqu’un à taquiner, et j’avais hâte de savoir comment il le prendrait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 16
Messages : 71
Date d'inscription : 23/06/2012

Rêves : 2449

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   25.06.12 18:28



    Tu lui souris alors qu'elle se présente. Campbell... C'est un joli prénom, qui fait un peu garçon, mais un joli prénom quand même. Tu lui souris alors qu'elle annonce que vous vous complétez. Oui, plus ou moins. Avoir un prénom de fille ne te dérange pas plus que ça, en fait.

      « Mes parents étaient persuadés qu'ils allait avoir une fille... alors ils m'ont quand même appelé Kasey. Ils sont bizarres les parents des fois. »


    Tu ris légèrement, tu te rappelles des diverses conversations que tu as eu avec ton père. Ton père qui était persuadé qu'il allait avoir une petite fille, mais qui avait été tellement heureux d'avoir un garçon. Un garçon avec qui il pourrait partager les petits secrets de mecs. Un garçon avec qui il pourrait partir jouer au ballon. Un garçon avec qui il pourrait parler de sexe crûment. Ton père qui a eu de se retourner dans sa tombe quand tu lui as fais ton coming-out. Tu ris intérieurement.

      « Quel âge as-tu ? Tu m’as l’air assez mature. Mais peut-être est-ce une apparence que tu veux donner ? »


    Ton rire dépasse la barrière de tes lèvres. Tu observes les étoiles. Ici, il fait toujours nuit, toujours jour. Les heures ne sont pas vraiment définies, on ne sait pas vraiment quelle heure il est exactement. Mature ? Toi ?

      « Je suis loin de l'être, bien au contraire. Je vis au jour le jour, sinon... ça ne serait pas amusant ! »


    Tu es plein d'entrain, de bonne humeur, de joie. Ton sourire reste scotché à tes lèvres, tes bras se desserrent de ta nuque, un se pose sur la grande baie vitrée, l'autre pendouille le long de ton corps. Tu t'appuies contre ton avant bras, fermes les yeux quelques secondes avant de les rouvrir pour te perdre dans l'océan devant toi. Tu restes silencieux pendant de longues secondes. Tu n'oses pas vraiment briser le silence. Mais pourtant, elle t'a posée une question, tu t'appuies donc, le dos contre la vitre.

      « J'ai 16 ans. Et toi ? »


    Tu plonges ton regard dans le sien, tu lui souris, les mains dans les poches.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 19 ans
Messages : 174
Date d'inscription : 22/06/2012

Rêves : 2527

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   25.06.12 21:26



L'Univers n'est que questions
|| Libre

Voilà combien de temps que je n’avais pas ri ? En l’entendant ainsi, j’avais l’impression que c’était si facile, de rire en public. Ah, mon Dieu. A parler comme ça, j’ai l’impression d’être une vieille aigri. Je n’ai même pas vingt ans, bon sang !

    « Je suis loin de l'être, bien au contraire. Je vis au jour le jour, sinon... ça ne serait pas amusant ! »


C’est bien ce que je me disais. Les jeunes d’aujourd’hui, ce n’est plus ce qu’ils étaient.

« Oh, tu m’en diras tant… Mais je… »

Je n’eus pas eu le temps de finir ma phrase qu’il le fit. Oui oui, je vous assure. Il s’appuya contre la vitre. Non pas que je n’ai pas confiance en l’architecte ou au je-ne-sais-quoi qui a construit cette Navette spatiale, mais j’ai horreur qu’on fasse cela devant moi. Et si la vitre se brisait, qu’il tombait dans le vide ? Pourrais-je l’attraper ou s’en irait-il ? Les gens d’aujourd’hui… Ils ne pensaient même pas aux conséquences qu’ont certains gestes sur les personnes autour d’eux. Je m’approchais de lui et le tirais par le bras pour le décoller de la vitre. Je ne voulais pas me retrouver dans l’espace à la recherche d’un adolescent inconscient.

« T’es pas fou ? Tu n’imagines pas tous les risques que tu peux prendre en t’adossant à la vitre. On n’est pas chez pépé et mémé, quand même ! »

Non mais je vous jure. Seize ans ? A seize ans, je ne m’adossais pas aux vitres des navettes spatiales, moi. Dans dix ans, ce sera bientôt normal de se trimballer à poils dans une fusée comme si on prenait un taxi. Rien que d’y penser, ça me fait frissonner.

« Moi, j’ai dix-neuf ans coco. Alors tu es gentil et tu m’écoutes, d’accord ? Qu’est-ce qui se passera si la vitre explose, que tu te retrouves à errer dans l’espace en sachant que j’étais l’adulte la plus près de toi ? Déjà, on mourra tous parce qu’il n’y a pas d’air au-delà de cette vitre, et même quand je serais morte, t’imagine pas le truc. »

Que d’émotions. Je me rendis compte –trop tard- que mon comportement était peut-être un peu excessif. En plus, je ne l’avais toujours pas lâché. Je me raclais la gorge, le lâchais donc, et reculais de quelques pas, faisant comme si rien de tout cela ne s’était passé.

« Et sinon… ça va ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 16
Messages : 71
Date d'inscription : 23/06/2012

Rêves : 2449

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   27.06.12 8:34



    Elle ne finit pas sa phrase, te tire fortement vers elle, te faisant presque trébucher. Elle commence à crier – plus ou moins – à te dire à quel point tu es inconscient. Tu restes bête, sur le coup. Tu ouvres la bouche, surpris... puis un sourire étire tes lèvres. Elle lâche ton bras, se calme... puis te demande si ça va. Tu restes silencieux un moment, avant d'éclater de rire. De ce rire fin et cristallin, de ce rire qui ne s'arrête pas même si tu aurais voulu qu'il se stoppe. Tu te plies légèrement, passe les bras sur ton ventre qui te fait déjà mal. Tu ris. Encore, toujours.

    Tu te calmes enfin, essuie les quelques larmes qui s'échappent de tes yeux sans ton autorisation. Elle est mignonne et te semblait vraiment plus jeune. Tu t'excuses après avoir calmé ton fou rire. Alala, quelle histoire.

      « Tu sais, je risque rien en m'appuyant sur cette vitre... Elle doit faire minimum dix à vingt centimètres... c'est fait exprès. »


    Tu la regardes, encore, mais tu ne t'appuies pas contre la vitre, pour lui faire plaisir, pour ne pas lui faire peur. Après tout, si elle te le demande, c'est qu'elle doit un minimum flipper, non ?

      « Tu fais plus jeune que dix neuf ans, je trouve. Enfin bref. Tu peux te détendre tu sais, il nous arrivera rien ici. Et la Navette ne risque pas de s'effondrer »


    Tu lui fais un clin d’œil et mets tes mains dans les poches. Tu observes la vue. Cette vue magnifique. Cette vue imprenable. Cette vue qui te coupe presque le souffle. Tu la regardes une nouvelle fois, lui souris de toutes tes dents.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 19 ans
Messages : 174
Date d'inscription : 22/06/2012

Rêves : 2527

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   28.06.12 11:29



L'Univers n'est que questions
|| Libre

Il rit. Est-ce pour se moquer ? Ou tout simplement parce que –je dois bien l’avouer- la situation est plutôt… comique ? J’exagérais sans doute un peu, en m’imaginant qu’il pourrait traverser la vitre. Mais tout de même ; on n’est jamais trop prudent.

« Ce n’est pas parce qu’une vitre est épaisse qu’on ne peut pas la briser, tu sais. Il suffit d’un peu de pression, et hop ! »

Je m’imaginais bien que ça lui démangeait de s’appuyer de nouveau contre la vitre. Toutes fois, j’eus l’agréable surprise de ne pas le voir faire. Au moins, il avait l’air d’être bien élevé et d’écouter quand on lui parlait. C’était un point plutôt positif. Je le regardais, intriguée, lorsqu’il avoua que je ne faisais pas mon âge.

« Je fais quel âge, pour toi ? »

Marquant une pause, je réfléchis à ses paroles. Depuis toute petite, je n’ai jamais été accro à la technologie. Surtout depuis qu’ils commencent à remplacer les livres par des pages internet ; certes, ça peut être pratique lorsqu’on veut archiver des vieux ouvrages, mais le plaisir de lecture n’est pas le même. Comment peut-on sentir l’odeur des pages, comment pourrais-je caresser celles-ci d’un geste répétitif lors des passages à suspens ? Il faudrait que je trouve autre chose pour faire évacuer tout ce stress qu’un bon bouquin peut faire à un lecteur.

« Je n’ai jamais eu confiance en la technologie. Les gens se focalisent sur la nouveauté et en oublient le principal. Les jeunes sont focalisés sur le PSP, leur Nintendo ou je ne sais quoi encore, au lieu de se perdre dans un livre et d’en apprécier toutes les saveurs. »

J’avais la désagréable impression de passer pour plus vieille que je ne le suis, avec ce discours anti-technologie. Mais après tout, c’était mon point de vue. Changeant de sujet, je regardais tout comme lui l’immense étendue qui nous faisait paraître si petits, aux yeux de l’Univers.

« Tu as vu comme la Terre semble petite vue d’ici ? Et les étoiles… on pourrait presque les toucher. C’est magnifique. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 16
Messages : 71
Date d'inscription : 23/06/2012

Rêves : 2449

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   30.06.12 10:27



    Tu l'écoutes se justifier. Puis tu la regardes, un peu plus fixement qu'au début, du coin de l’œil, tu souris. Quel âge ? Plus jeune. Combien exactement, tu ne sais pas, peut être 17 ? Voire moins. Peut être est-ce parce qu'elle est plus petite que toi. Ou alors, c'est toi qui est un peu trop grand ? Tu ouvres la bouche, hausses les épaules.

      « J'sais pas, plus jeune, c'est tout. »


    Les mains dans les poches, tu l'écoutes pester contre la technologie et tu l'écoutes dire ô combien les livres sont bien. Elle te fait décidément penser de plus en plus à ta mère. Tu restes attentif à ce qu'elle dit, tu restes attentif à elle, à ses réactions. Puis lorsqu'elle te parle de cet océan d'étoiles, tu souris un peu plus. Tu fermes les yeux quelques secondes, pas beaucoup, juste quelques instants.

    Tu songes à tout ce que tu as fais sur cette Terre là. Sur cette petite partie de terre qu'est l'Irlande. Tu te souviens de tes soirées alcoolisées, tu te souviens de ces soirées où ton cœur battait si fort que tu pensais mourir l'instant d'après. Tu te souviens de ces soirées à rire, la bouteille à la main, la cigarette au bec. Tu te souviens de ces soirées où ton corps était trop lourd pour que tu puisses rentrer chez toi. Et surtout, surtout, tu te souviens de cette soirée.

    Tu soulèves les paupières, tes yeux bleus se perdent sur cette étendue noire colorée par les planètes et les étoiles. « As-tu déjà fait quelque chose de fou dans ta vie? ». Tu te souviens de cette question. De cette question qui t'a fait partir loin, très loin. Qui t'a fait découvrir la déchéance. Quelque chose de fou ? Tu faisais ça tous les week-end après cette soirée.

      « Campbell... Ça te dirait de faire quelque chose de fou avec moi ? »


    Parce qu'elle te plaît beaucoup. Tu as comme envie de la protéger, de lui faire découvrir les choses. La faire rêver quelques instants. La faire rentrer au quatrième étage alors que c'est interdit la nuit. Enfin, la nuit... à cette heure-ci où tout le monde dort, plutôt. La faire plonger toute habillée dans la piscine alors que c'est interdit aussi. Tu l'as déjà fait, mais c'est toujours plus marrant à deux. Et puis, qu'est ce que vous risquez ? Ils vont pas vous faire partir, de toute façon.

      « Accorde moi ta soirée. »



    Spoiler:
     



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 19 ans
Messages : 174
Date d'inscription : 22/06/2012

Rêves : 2527

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   30.06.12 11:17



L'Univers n'est que questions
|| Libre

Est-ce que chaque question a une réponse ? Quelque part, est-ce que tout ce qui nous entoure est logique ? Je me le demande. Je me demande aussi s’il est possible de tout savoir, sur tout. A chaque seconde, de nouvelles choses se créent. En regardant les étoiles, je me dis que ce que nous voyons en ce moment est en fait ce qu’il s’est passé il y a des millions d’années. Que se passe-t-il en ce moment, là-bas ? Une phrase me revint en tête, exposant toute la vérité de ce que je faisais en ce moment. Regarder loin est regarder dans le passé. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Si j’avais su, il y a deux semaines, que je serais capable de voir dans le passé, j’aurais sans doute bien ri !

Je l’entends qui me parle. Je me détournais du passé pour regarder le présent. Je l’observe, cherchant ce qu’il veut dire par « quelque chose de fou ». J’hésite, et je ne réponds rien. Il peut s’agir de tout et de n’importe quoi. En plus, je ne sais pas grand-chose de lui, hormis son nom, et son âge. Voilà, encore mon côté méfiant envers tout le monde qui ressort. Je me remémorais la raison pour laquelle j’avais accepté ce voyage. Une autre vie s’offre à toi. Tu ne peux pas refuser cette oportunité d’avoir autre chose, quelque chose de meilleur que ce que tu as déjà. Voilà ce que je m’étais dit. Il fallait que je change, ou du moins, un petit peu. Je me souviens de ces récréations, petite, où je regarder les autres s’amuser, parce que je n’avais confiance en personne.

Est-ce que je pourrais changer ? Je regardais son sourire qui inspirait la confiance, et fermer les yeux. Oui, je pouvais le faire. Et puis, qu’est-ce que j’aurais fait de toute façon, si je ne l’avais pas rencontré ? Sans doute rien. Je serais retournée dans ma chambre, en essayant de dormir. Je rouvris les yeux.

« D’accord. Fais-moi rêver. »

Je le regardais, curieuse de savoir ce qu’il avait en tête. Je remarquais alors que ma phrase pouvait avoir plusieurs sens. Eh bien, qu’il l’interprète comme il le souhaite. J’avais décidé de m’amuser, ce soir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarVoyageurs


Âge : 16
Messages : 71
Date d'inscription : 23/06/2012

Rêves : 2449

MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   30.06.12 11:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Univers n'est que questions || Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Univers n'est que questions || Libre

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Univers] La Database de Quadal : vos questions Hero Factory
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Blog] BIONICLE : L'Héritage de l'Univers
» [Stop-Motion] Projet: univers wars
» bd sur l'univers de warhammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Earth :: 
Sous les étoiles
 :: Le Trou Noir :: Les Météorites
-